Confit, confus, confiné

Confit, confus, confiné ::: 49x39cm

Je poursuis mon apprentissage de la peinture à l’huile avec cette pièce, peinte sur Isorel. J’ai le temps, j’expérimente ! J’ai utilisé ici : peinture à l’huile (99%), bâtons à l’huile, crayon à papier, pastel gras (pour la signature). Je teste pinceaux, shappers, huiles diverses… Je m’amuse bien 😊.

Bon, l’image n’est pas gaie. Mais les temps le sont-ils ?

3 réponses

  1. Très sain comme amusement!
    Le changement de technique ne produit pas de cassure avec tes pastels récents.
    Peut-être dois-tu rester confiné?

  2. Je m’en doutais, mais malgré tout je suis agréablement surpris, c’est un très beau résultat. Bravo l’artiste et je suis sûr que tu vas y trouver un nouveau plaisir.

  3. J’adore ! On dirait du Hopper ! La colorimétrie est époustouflante ! Le cadrage est cinématographique (média chaud) tout en stimulant l’imagination (média froid). Cette association Mc Luhanienne entre deux média rarement complémentaires constitue ici un mix qui fonctionne parfaitement. Sur le plan technique, je me réjouis que tu passes à l’huile et que tu acquières ainsi tes lettres de noblesse.
    Luc Borigène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *